Skip to main content

Vu du côté d'un nouveau membre .... 

Pour notre première sortie avec le club, nous avons été gâtés… nous avons découvert un superbe club, rempli de belles personnes, et des organisateurs exceptionnels.
Les Daniel nous ont distillé (Jack et Bill Daniels, J and B) un parcours, au cours duquel nous sommes allés de surprises en surprises. Dîner au bord du Lac à Amphion les Bains, remise du road book professionnel avec kilométrage et timing comme pour un rallye de régularité, comportant même le trombinoscope, l'historique de la route, le programme des visites... du travail de professionnel.
Bill en tête ou Jack en tête, nous voilà partis, les uns derrière les autres, vers le col des Gets, le Col de la Colombière, le col des Aravis (et non des Avarices), Le Reposoir, où Jack Daniel a demandé aux Carmélites d'intercéder auprès de Dieu, avec lequel elles vivent en profonde intimité, pour nous donner le soleil toute la semaine, la protection de Saint Christophe, les apéros du Chanoine Kir, et il a été exaucé. Pas une goutte de pluie sur le parcours, pas d'accidents, et des kirs tous les soirs !
Les Daniel ont même réussi à faire coïncider les départs en transhumance du troupeau de Tarines et d'Abondances, et de notre convoi, au son des cloches...  Nous avons été saisis par autant de sens de la perfection et du détail !
Nous avons mangé du fromage en abondance : fondue savoyarde, raclette, arrosées du superbe vin blanc local, la Roussette. Beaux et forts les Daniels, et pas uniquement dans le Beaufortain, ils ont même été capables de programmer un feu d'artifice, de nous faire manger le Gigot d'agneau dans un buron, pendant que quelques gouttes de pluie arrosaient l'herbage.
Nous avons enchaîné les virages, des paysages somptueux, des pauses boissons au haut des cols, des déjeuners et dîners gargantuesques, des visites de lieux bien choisis et vécu une semaine inoubliable au sein d'un club merveilleux.
Encore un grand merci et un grand bravo pour cette semaine de bonheur et bien au-delà de nos espérances.
Ceux qui n'ont pas eu la chance de pouvoir être présents à cette sortie, vont devoir attendre qu'ils la reprogramment... ceux qui y ont participé sont prêts à recommencer.
Merci à tous les participants qu'il nous tarde de revoir prochainement.
Le J and B Daniels était exceptionnel, un grand cru.
 

 

Vu du côté organisateur,

         Cette première grande sortie du club pour 2021, était attendue avec fébrilité par nos participants et on pouvait palper leur impatience à quelques jours du départ.

          Nous allons enfin parcourir cette route mythique de 720 kms , de Thonon les Bains à Nice , en traversant les Alpes du nord au sud , en passant par 17 cols dont 6 à plus de 2000 m.

          Mercredi  16 Juin : nous nous sommes rassemblés , en fin d’après midi, sous un soleil radieux, à l’hôtel de la Plage à Amphion les Bains, au bord du lac Léman. Les retrouvailles ont été chaleureuses. Après avoir présenté le programme et fait les recommandations impératives pour circuler sur cette route , chacun a reçu son package , autour d’un apéritif bien mérité,puis  nous avons terminé la soirée par un diner à l’extérieur, en bordure du lac , que du bonheur.

         Jeudi  17 Juin :  1 ère  étape – Amphion les Bains – Les Saisies  144 kms

                               Tout le monde était prêt de bonne heure et de bonne humour pour entamer cette première étape en direction de Cluses. Nous suivons les gorges de la Dranse dans le Chablais verdoyant, via Morzine et les gets ( col des Gets à 1170 m). Arrêt à Cluses pour visiter le musée de l’horlogerie et du décolletage , haut lieu de cette spécialité au 19 ème  et début  du 20 ème siècle.

   Après un arrêt déjeuner dans le petit village du Reposoir, nous visitons la chartreuse du Reposoir, un joyau niché au cœur des montagnes des Aravis. Celle-ci est devenue carmel en 1932 et aujourd’hui elle abrite une vingtaine de carmélites.

      On reprend notre chemin pour dégourdir un peu nos belles ,en passant par le col de la Colombières (1613m) puis le col des Aravis (1486 m) , via le Grand Bornand et la Clusaz. Un arrêt s’impose pour admirer le payage au bord  d’une terrasse et d’un bon raffraichissement.

   Nous arrivons enfin aul col des Saisies (1650 m) en fin de journée, à notre hôtel « le Véry », avec une belle vue sur les chaines de montagne. La soirée s’est déroulée dans la convivialité autour d’une bonne fondue au Beaufort.

        Vendredi 18 Juin : 2 ème étape : Les Saisies – Lanslebourg Mont Cenis 142 kms

                                 Notre départ de l’hôtel a été quelque peu perturbé par un troupeau de vaches ( races tarine et Abondance), toutes cloches sonnantes, qui montaient en estive. Quel beau spectacle non programmé. Nous avons pu partir et descendre vers Beaufort sur Doron où nous avions rendez-vous à la coopérative laitière du Beaufortain. Nous avons assisté à la fabrication du beaufort, suivi d’un film retraçant tout le process, puis enfin une bonne dégustation accompagnée d’un verre de blanc de Savoie.

    Nous reprenons notre chemin en direction  d’Arèches, puis le hameau de Boudin à flanc de montagne , petit village typique du Beaufortain, puis la petite route verdoyante vers le col du Pré ( 1703m) et arrêt dans une auberge de montagne « La Pierra Menta » , dominant le barrage de Roselend avec en toile de fond la retenue d’eau et les montagnes enneigées . Déjeuner sur la terrasse dans ce cadre idyllique.

      Nous repartons de bonne heure car on a encore beaucoup de route jusqu’à l’arrivée. Nous passons sur le barrage de Roselend  pour retrouver notre itinéraire, en passant par le Cormet de Roselend (1967 m) puis le col de l’Iseran (2764m), via Bourg Saint-Maurice et Val d’Isère. Arrêt au col pour admirer le paysage dans la fraicheur. Nous redescendons dans la vallée et nous nous arrêtons à nouveau au village de Bonneval sur Arc, l’un des plus beaux villages de France. Nous nous promenons à travers le village et ses belles maisons en schiste et ses toits en lauzes caractéristiques de l’habitat montagnard.

     Nous arrivons en fin de journée à « l’hôtel des 2 cols » à Lanslebourg -Mont-cenis  après une journée bien remplie. Pendant l’apéro, comme chaque soir, un briefing de la journée du lendemain où chacun échange dans la convivialité sur cette belle journée passée.

     Samedi 19 Juin : 3 ème étape : Lanslebourg – Briançon 138 kms

     Pour cette matinée, nous partons en direction de Saint-Jean de Maurienne où nous avons rendez-vous pour visiter le musée « Opinel ».Nous continuons ainsi la découverte du savoir-faire Savoyard avec cette marque mythique de la coutellerie. Puis nous repartons en direction de Saint-Michel de Maurienne et Valloires   avec un arrêt déjeuner au col du télégraphe (1566 m), en terrasse sous un beau soleil radieux.

    Après ce bon moment de convivialité, nous repartons pour l’ascension du col du Galibier (2642m), en partie enneigé, avec une belle route sinueuse pour faire plaisir aux rouleurs et dégourdir nos belles. Impossible de se garer au col, donc nous continuons vers le col du Lautaret (2058m) puis vers notre destination finale de la journée, Briançon  à l’hôtel  Vauban.

      Nous prenons une collation bien méritée et après nous être installé, nous repartons, où nous sommes  attendus pour faire une visite guidée de la Citadelle avec ses fortifications de Vauban, classées au patrimoine mondial de l’UNESCO.

      Le rituel du soir avec le briefing du lendemain autour de l’apéro , puis diner autour d’une raclette et fin de la soirée , en apothéose,  un beau feu d’artifice et spectacle d’animation de notre G.O. Daniel. Nous avons passé un superbe  moment.

       Dimanche 20 juin : 4 ème et dernière étape : Briançon – Saint-Etienne de Thiné  Auron 151 km

      Pour cette dernière journée, nous démarrons fort par la montée vers le col de l’Izoard (2361 m) , lieu très minéral caractérisé par la présence d’éboulis et de crêtes rocheuses dû à l’érosion des roches,  nous y  faisons une halte pour admirer le paysage. Nous sommes dans le parc régional du Queyras, et donc nous dirigeons, par une belle route  en descente vers château Queyras, ancien château fort remanié par Vauban.

      Nous reprenons notre circuit en direction de Guillestre par la route très étroite des gorges du Guil, puis Jausiers, via le col de Vars (2108m).Nous entrons dans l’Ubaye puis dans le parc national du Mercantour. Nous sommes attendus pour déjeuner dans la montée du col de la Bonette , dans une ancienne bergerie « halte  2000 ». Un orage ne nous permet pas de déjeuner à l’extérieur pour admirer le  paysage, mais notre hôte nous a installé à l’intérieur,  ambiance super sympa avec les lampe à pétrole comme éclairage. Nous avons dégusté les produits locaux (fromage, mouton) dans une ambiance de fête.

   Après ce frugal repas, nous continuons la montée vers le col de  Restefond puis la Bonette (2715 m), L’accès au sommet était en partie dégagé, hormis de nombreux éboulis rocheux au sol où nous avons dû slalomer lentement. Nous étions à 2803 m en partie dans les nuages, la bruine et un fort vent bien frais. Mais quel plaisir d’être là au point culminant de cette sortie sur la route la plus élevée d’Europe. 

     Vu les conditions climatiques, nous ne nous attardons pas et entamons la descente, via le col de Raspallion (2513 m), le dernier de notre parcours, par une petite route sinueuse qui nous amène à Saint-Etienne de Thiné  puis la station d’Auron, le point ultime de notre parcours.

     Nous arrivons à Auron, à l’hôtel de l’Ecureuil, nous sommes dans les Alpes maritimes à quelques encablures de Nice, point finale de la Route des Grandes Alpes.

      Nous nous réunissons une dernière fois pour une collation et nous organisons (Daniel & Daniel ou Jack et Bill pour les intimes)  un quiz sur Porsche et sur la sortie. Les épouses et compagnes nous remercient en entonnant une chanson via des paroles revisitées avec talent. Séance émotion ….

      La soirée fût animée autour d’un bon repas, où chacun avait les yeux pétillants de ces quelques jours passés dans la bonne humeur, le partage,  la convivialité et l’amitié de se retrouver. L’esprit Club était bien là

       Merci à toutes et à tous pour ces bons moments

        Amitiés de vos G.O.

   Isabelle et Daniel ; Laurence et Daniel

Suivre Porsche Club Normandie